BIOGRAPHIE

De nos professeurs

,professeur orientale, présidente de l'association
Nathalie

Nathalie Da Silva découvre la danse orientale en 2004 au sein de « l'association Elles ». 

Elle a une révélation en 2005 avec les Bellydance superstar et leur live à Paris. 
« Notamment lorsque j'ai vu Rachel BRICE, qui emmenait pour moi un renouveau à la danse orientale, une dimension moderne, complètement innovatrice à l'époque, dans un tout autre style qui est le tribal fusion. « 
Cette danse mêlant technique du Bellydance sur un son électro dans une ambiance surréaliste la fait vibrer.

Elle a suivi une formation à la source en Égypte, ou elle a pu rencontrer la grande danseuse Égyptienne Dina, mais aussi Randa Kamel.
Elle a également participé à différents stages avec des danseurs professionnels reconnus dont Yaelle Zarca, Taly Hanafy, Lolie, Mayodi, Leila Haddad, Ariellah, Kami LIddle , Kaouther Ben Amor, Feriel Rodriguez, Mat Jaccob ….
Elle se perfectionne actuellement dans la « tribal fusion » à Toulouse avec Caroline Achouri et Jessica Nadyka type moderne de danse orientale né aux Etats Unis.


Depuis 2007, Nathalie a commencé à enseigner la danse, elle participe à de nombreuses manifestations et spectacles.

« La danse orientale est pour moi un art à part entière, un partage, un mode de vie. Loin des clichés et des carcans dans laquelle on l'enferme bien souvent. 
La danse orientale a une sensibilité particulière et une force qui la caractérise selon les styles de danse, l'intensité et son interprétation. 
Elle réconcilie la femme avec son corps et sa féminité. Car c'est une danse au féminin par essence. 
Elle me permet également d'avoir une approche sur la culture orientale et l'histoire de la danse, car l'un ne va pas sans l'autre. »


À ses danseuses, Nathalie leur fait prendre conscience de leur corps avant tout. Elle travaille beaucoup la technique, pour avoir des bases solides, mais également le travail des isolations indissociable de la danse orientale, tout en n’oubliant pas l’interprétation.

« Que les danseuses s'épanouissent dans leur danse. Qu'elles y prennent du plaisir avant tout. 
C'est aussi un moyen de dire, " à bat les complexes ", c'est un langage du corps qu'elles expriment chacune à leur manière. »

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

118578190_368416344557354_24049307483815
,professeur dancehall
Fabiola

Le dance hall est un style de danse né dans les rues de Jamaïque. Inspirée de steps Africains,

elle évolue au rythme des courants musicaux jamaïcains. 


Principalement portée par le mouvement "Bogle" du nom de son précurseur Gerard Levy aka M. Bogle

ou encore M. Wacky, la danse dance Hall évolue. Les steps jamaïcains viennent s'enrichir de mouvements hip hop, de danse Africaine et d'attitudes alliant énergie et sensualité au fur et à mesure du temps.
Plus qu'une danse, une culture riche et colorée. 

" Je suis passionnée de la danse depuis mon enfance. J'ai découvert le ragga à l'âge de 19 ans. Le ragga est une danse qui me tient à coeur, c'est pour cela que j'ai décidé de me spécialiser et me former dans cette discipline. Je donne des cours dans de nombreuses villes depuis plus de 7 ans. 
La danse m'a permis de découvrir, d'expérimenter et de m'ouvrir plus facilement. "


To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

118694171_1657344091108692_1874888461704
, professeur de hip hop
Cedric

La musique et la culture du hip-hop sont formées pendant les années 1970 lorsque les block
parties se popularisent à New York, en particulier chez la jeunesse afro-américaine et caribéenne
du Bronx. Les block parties incorporent des DJs, qui jouaient des genres de musique populaire,
en particulier funk et soul.

"Je suis né à Lourdes, c'est là-bas que je fais mes premiers pas en danse Hip Hop à l'âge de 11 ans. J'ai ensuite intégré le groupe Djakamerz a DANS6T à Tarbes en 2012, avec lequel j'ai pu m'enrichir de l'expérience de la scène et du travail en équipe. Après cela, je suis entré en formation professionnelle Hip Hop au centre James Carles à Toulouse afin de perfectionner ma danse. En 2015, j'ai intégré l'équipe Dauntless à la MISFITS ACADEMY de Nantes, équipe avec laquelle nous avons remporté la première place au championnat mondial "UDO" a Glasgow
C'est enfin, en 2017 que je reviens sur Tarbes pour partager tout ce que j'ai pu apprendre lors de mon parcours et transmettre mon goût pour la danse et la création. 


Le cours que je propose est un cours de hip-hop Newstyle. C'est une danse qui regroupe les bases de danses Hip-Hop old-school comme le Popping, le Locking, la Hype.. Le danseur est polyvalent et a alors à sa disposition un vocabulaire de danse qu'il peut façonner à sa guise selon sa personnalité et son style
Nous travaillerons donc la maîtrise des bases de plusieurs disciplines Hip Hop, ainsi que des exercices visant a mobiliser sa créativité."

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

36658010_1833068280105431_24600176893016
,professeur bollywood

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

Maïlenie

Je m'appelle Maïlénie Agulian et j'ai 19 ans.

J'ai toujours adoré l'univers de la scène et du spectacle. Je pratique la danse depuis mon enfance.

Mon premier contact avec la culture indienne a eu lieu à l'âge de 8 ans, grâce à une jeune danseuse

qui effectuait un solo sur une chanson de Bollywood.

Par la suite, le film « Devdas » (Sanjay Leela Bhansali, 2002) m'a incité à prendre des cours de danse indienne.

Je pratique la danse Bollywood depuis 8 ans auprès de l'association Mozaika de Pau, avec pour professeur Delphine Karoubi. Depuis 2016, je participe régulièrement à des stages de danses indiennes diverses (Kathak, Sufi, Mujra, Bhangra, Bollywood, folklores Rajasthanis...) avec des professeurs indiens, basés en Europe et en Inde. Je me suis également initiée au Yoga et à la danse Bharatanatyam (classique de l'Inde du sud)  lors de mon premier voyage en Inde, en février 2018. Les nombreux films dont dispose l'industrie de Bollywood disponibles en version sous-titrée sur Internet m'ont permis de comprendre le hindi courant. J'apprends actuellement à le parler et à l'écrire dans sa forme d'origine (alphabet devanagari).

Mon intérêt pour la culture indienne a grandi avec les années, et maintenant l'Inde occupe une place capitale dans ma vie quotidienne. Je prépare actuellement mon deuxième voyage, au cours duquel je continuerai à me former en danse durant deux mois et demi. J'aurai aussi la chance de me produire pour la première fois en Inde, à la foire de Pushkar (Rajasthan), en compagnie du professeur Hemant Devara et d'autres de ses élèves.

J'espère que malgré mon jeune âge, je réussirai à vous transmettre un peu de ma passion !

35657198_1799621476747951_83621180161078